Accueil Belgique Politique

Charles Michel: «Il n’y aura pas de réforme institutionnelle avant 2019»

Pour le Premier ministre, « les partis peuvent réfléchir à la manière dont ils vont aborder la prochaine campagne électorale ».

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre, Charles Michel est intervenu, jeudi, à la Chambre, dans le débat suscité suite aux propos de Bart De Wever, qui a créé un groupe de travail pour préparer les textes de la prochaine réforme de l’Etat devant mener, selon ses vœux, au confédéralisme. « Nous avons un accord de gouvernement de 230 pages, tourné vers le socio-économique, la sécurité et l’exécution de la Sixième réforme de l’Etat. Il n’y aura pas de réforme institutionnelle avant 2019. D’ici là, les partis peuvent évidemment réfléchir à la manière dont ils vont aborder la prochaine campagne électorale. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs