Le coach de Chypre: «Même si nous bloquons Hazard, la Belgique a encore beaucoup d’armes»

Le coach de Chypre: «Même si nous bloquons Hazard, la Belgique a encore beaucoup d’armes»
Photo News

Les Diables rouges tenteront d’obtenir un deuxième succès en deux matches de qualifications pour l’Euro 2020 dimanche face à Chypre. Le coach chypriote Ran Ben Shimon ne veut pas que son équipe montre trop de respect pour la Belgique sur la pelouse. «On doit oser jouer au football», a déclaré l’Israélien de 48 ans en conférence de presse au GSP-Stadium de Nicosie samedi.

«Je ne surprendrai personne si je dis que la rencontre face à la Belgique est un très grand défi pour nous. Il est important d’être prêts à regarder une si grande équipe dans les yeux. On aura certainement besoin du soutien de nos supporters et nous ne devrons pas monter sur la pelouse avec la peur au ventre

Questionné sur ses stratégies pour bloquer Eden Hazard, Ben Shimon n’a pas dévoilé ses plans mais a laissé entendre que ce n’était pas une obsession. «Même si nous le paralysons, la Belgique a encore beaucoup d’armes pour faire la différence

Chypre... en tête du groupe I

Chypre (FIFA 87) est actuellement en tête du groupe I grâce à sa victoire 5-0 contre Saint-Marin jeudi. «Je m’attend à un tout autre match face à la Belgique», a poursuivi Ben Shimon. «Nous allons développer un autre football que face à Saint-Marin, c’est logique. On va surtout devoir adopter une autre approche tactique

Pas question pour le coach chypriote de répéter les mêmes erreurs qu’en octobre 2017, lors des qualifications pour le Mondial 2018, lorsque son équipe était repartie du stade Roi Baudouin avec une défaite 4-0. «Nous sommes une toute autre équipe. On a fait quelques pas en avant même si c’est également le cas pour la Belgique qui a grandi en tant qu’équipe depuis lors.»

Installé aux côtés de son coach, Georgios Efrem a insisté sur la nécessité de se donner à fond lors de ce duel. «Nous connaissons l’importance de ce match et la force de notre opposant, une des meilleures équipes du monde. Ce n’est pas pour autant que nous craignons la Belgique. Nous devrons être concentrés et jouer à 110%», a conclu le milieu de terrain de l’APOEL Nicosie, buteur face à Saint-Marin jeudi.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. JP Marielle

    Marielle, cette voix de timbré!

  2. Abdelhamid Abaaoud était traqué par les services de renseignements du monde entier. Il a pourtant pu commettre les attentats de Paris.

    Terrorisme: comment les renseignements français ont traqué Abaaoud

  3. Laurette Onkelinx.

    Laurette Onkelinx, la dernière séance: «La politique est gloutonne, j’ai payé le prix fort»

Chroniques
  • Grimacez! Vous êtes filmé

    Début avril, le New York Times a lancé une série spéciale, intitulée le Privacy Project, qui sonne le tocsin contre tous ceux qui nous espionnent, nous filment, nous fichent, nous taggent, nous ciblent. « Les pays occidentaux sont en train de construire un Etat de surveillance aussi totalitaire que celui actuellement mis en œuvre par le gouvernement chinois », s’inquiétait le chroniqueur Farhad Manjoo.

    Exagération ? On a peine à s’imaginer que le système de surveillance chinois, en particulier son recours massif à la reconnaissance faciale pour traquer les citoyens déviants, puisse être adopté par des démocraties libérales. Et pourtant. « Nous avons abandonné trop de contrôle sur notre vie numérique, écrivait sa collègue Kara Swisher. Nous ne pouvons plus le tolérer ».

    Elle n’est pas seule...

    Lire la suite

  • Pour lutter contre la peur du vaccin, l’humain doit primer

    Certes, bien des nations nous envient notre système de santé. Son excellence académique, son équipement de haut niveau, sa densité sont des réalités incontestables. Mais le système gémit sous les coups de boutoir de la crise. Pénurie de médecins et d’infirmières, restriction des soins, fusions d’établissements : le futur ne se dessine pas en rose au fil des 121 indicateurs livrés par le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE)....

    Lire la suite