Sergio Ramos permet à l’Espagne d’éviter un premier faux-pas face à la Norvège (vidéos)

Sergio Ramos permet à l’Espagne d’éviter un premier faux-pas face à la Norvège (vidéos)
AFP

L’Espagne a ouvert la marque via Rodrigo peu après le quart d’heure de jeu, bien servi par Jordi Alba.

La suite a été un peu plus compliquée pour la Roja : les Norvégiens se sont d’abord montrés très dangereux, mais maladroits, à l’image de cet incroyable raté de Elyounoussi.

Mais après l’heure de jeu, un penalty accordé aux Norvégiens a été converti par l’attaquant Joshua King.

Piqués dans leur orgueil, les Espagnols ont, à leur tour, hérité d’un coup de pied de réparation six minutes après l’égalisation norvégienne. Sergio Ramos s’est chargé de la conversion, d’une « panenka » osée :

Avec cette victoire, l’Espagne prend la tête du groupe avec Malte et la Suède, qui ont gagné leur match respectif face aux Îles Féroé et à la Roumanie.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Plus d’éclats de rire que de voix entre Maingain et Prévot.

    Le face-à-face: Maingain-Prévot, d’accord sur la Justice, moins sur Bruxelles

  2. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  3. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite