ATP Miami: le futur retraité David Ferrer s’offre Alexander Zverev, Roger Federer se fait peur

EPA
EPA

Six jours après avoir disputé, et perdu, la finale du Masters 1000 d’Indian Wells, Roger Federer a souffert lors de son entrée en lice.

Ferrer, 36 ans, s’est imposé en trois sets 2-6, 7-5, 6-3 après deux heures et 23 minutes de jeu. L’Espagnol, 155e mondial et bénéficiaire d’une invitation pour entrer dans le tableau principal à Miami, a pris sa revanche sur Zverev qui l’avait sèchement battu fin février à Acapulco en 8e de finale (7-6 (7/0), 6-1). Il n’avait plus battu un joueur du top 3 mondial depuis 2014. Il sera opposé au 3e tour au grand espoir du tennis américain Frances Tiafoe, 21 ans et déjà 34e mondial. Ferrer est l’un des quatre joueurs en activité avec Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer à avoir dépassé le chiffre des 700 matchs gagnés (731).

Federer, 37 ans, a été chahuté par le Moldave Radu Albot (ATP 46), avant de s’imposer 4-6, 7-5, 6-3 en 2h09. «Cela a été laborieux, car Radu a réussi un très grand match, mais je suis soulagé de m’en être sorti», a admis Federer qui a remporté en février à Dubaï le 100e titre ATP de sa carrière.

Au prochain tour, il affrontera le Serbe Filip Krajinovic (ATP 103) qui l’a privé d’un nouveau duel avec son compatriote et ami Stan Wawrinka (WTA 37/N.30). Il a éliminé le Lausannois après une rude bataille longue de 2h40 : 5-7, 6-2, 7-6 (7/5).

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • ©Photonews

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Que de regrets pour Elise Mertens à Stuttgart!

  • @Belga

    Équipe belge de Fed Cup: désespoir et des espoirs

  • @News

    Par A Monte-Carlo, Yves Simon

    ATP - WTA

    Rendez-vous en terre inconnue…

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

Chroniques
  • Un «Stemtest» pour voter en connaissance de cause

    Sa première annonce, il y a quelques semaines, était plutôt hésitante : « Ah oui, le président de parti me murmure que je dois dire explicitement que je suis candidat Premier ministre. » Depuis cette révélation, Jan Jambon, vice-Premier ministre dans le gouvernement précédent, ne cesse de le répéter, d’abord à la presse flamande ; après en français, et même dans un clip lancé sur tous les réseaux sociaux : « Je suis Jan Jambon, et je suis candidat Premier ministre. » Pour Charles Michel, l’actuel Premier ministre, c’est son porte-parole, Georges-Louis Bouchez, qui répond au micro de LN24 : « Charles Michel serait un meilleur Premier ministre, j’en suis certain ». Puis, n’oublions pas Elio Di Rupo, toujours président du PS, qui, déjà en automne 2018, expliquait sur le plateau de Jeudi En Prime qu’« être Premier ministre signifie...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite