Sous le feu des critiques, Charles Michel précise avoir voulu évoquer les «nationalistes-socialistes»

© Le Soir
© Le Soir

Le Premier ministre Charles Michel a précisé dimanche sur Twitter avoir voulu évoquer les « nationalistes-socialistes » lorsqu’il a souligné le danger pour la stabilité du pays que représenterait une alliance entre la N-VA et le PS.

Lors du congrès programmatique du MR dimanche à Louvain-la-Neuve, M. Michel avait évoqué le danger d’un « cocktail national-socialiste », un vocable qualifié de « lapsus » par son parti après une série de condamnations dans les rangs du PS, d’Ecolo et de la N-VA, s’indignant d’une comparaison avec le parti nazi allemand d’Adolf Hitler.

«  Il s’agit bien de ’nationalistes-socialistes’. Il y a un parti socialiste et un parti nationaliste. L’histoire récente a démontré que lorsqu’ils s’associent, cela mène à l’instabilité », a confirmé M. Michel sur Twitter. «  Il faut être sacrément à court d’arguments et de grande mauvaise foi pour y voir autre chose », a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous