Chypre – Belgique: les Diables rouges sans pitié, Hazard et Batshuayi décisifs (0-2, vidéos)

Trois jours après une convaincante victoire sur la Russie (3-1), les Diables rouges ont enchaîné un second succès de rang dans ces qualifications pour l’Euro 2020 à Chypre. Ce sont Eden Hazard, pour sa 100e sélection, et Michy Batshuayi qui ont rapidement annihilé tout suspense (0-2), permettant ainsi aux Belges de gérer par la suite confortablement cette avance. Voilà donc les Diables rouges uniques leaders de leur groupe qualificatif avec un bilan parfait de six points sur six. L’Euro 2020 n’est déjà plus très loin…

Les tournants du match

9e. Un long ballon d’Alderweireld trouve Batshuayi dans le rectangle. Dans un premier temps, Michy est contré, mais il s’arrache et offre finalement le ballon à Eden Hazard qui, du point de penalty, place hors de portée de Pardo. C’est déjà 0-1.

17e. En deux passes ponctuées par un assist de Thorgan Hazard, Batshuayi se retrouve esseulé face à Pardo qu’il contourne avant de propulser le ballon au fond des filets (0-2).

33e. Castagne alerte Mertens aux 20 mètres. Le joueur du Napoli tire et Batshuayi dévie la trajectoire du ballon, mais Pardo capte cette dernière.

44e. Mertens veut manifestement se racheter de son match transparent contre la Russie. Il vient de presser par deux fois la défense chypriote pour récupérer le ballon. Et vient également de décocher une frappe croisée qui oblige Pardo à plonger pour empêcher le 0-3.

53e. Malgré les bonnes intentions des visités, les Diables gardent la main. Un ballon arrive à Tielemans qui, plein axe et des 30 mètres, décoche une frappe vicieuse qui passe quelques centimètres à côté de la cage de Pardo.

88e. Laifis envoie de la tête la balle sur le toit du but de Courtois. C’est la dernière occasion de cette rencontre.

Les vidéos des buts

0-1

0-2

Un onze de base attendu

Thomas Vermaelen constituait la seule nouveauté dans le onze de base de l’équipe nationale belge. Le défenseur du FC Barcelone remplaçait Dedryck Boyata, qui n’avait pas fait le voyage pour des raisons personnelles. Le reste était identique à l’équipe qui a battu la Russie 3-1, jeudi. Thibaut Courtois avait devant lui le trio Toby Alderweireld-Thomas Vermaelen-Jan Vertonghen. La paire Youri Tielemans-Leander Dendoncker occupait l’axe de l’entrejeu. Timothy Castagne et Thorgan Hazard arpentaient les flancs. Eden Hazard célébrait sa centième apparition en équipe nationale. Le capitaine évoluait avec Dries Mertens en soutien de l’attaquant de pointe, Michy Batshuayi.

Le direct commenté

Les autres résultats

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour la première fois depuis des temps immémoriaux, on aura vu un vrai mouvement citoyen bousculer totalement l’agenda politique et imposer le thème du climat. © Photo News.

    Elections 2019: non, cette campagne n’était pas ennuyeuse

  2. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

  3. liste citoyenne

    Elections 2019: les mouvements citoyens vont-ils exister?

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Un an de RGPD. Et de culture numérique européenne

    Le 25 mai 2018 entrait en vigueur l’un des textes majeurs de cette législature européenne : le RGPD. Né dans la douleur, quelques mois après le traumatisme Cambridge Analytica, ce Règlement général sur la protection des données affichait haut et fort ses ambitions. En gros : réguler l’usage de ce nouveau carburant de l’économie numérique. Et empêcher ses acteurs de fouiller indûment dans les tiroirs de notre intimité. Le RGPD consacrait en quelque sorte un droit bétonné depuis 1948, celui du respect de la vie privée....

    Lire la suite