Accueil Belgique Politique

Carl Devos: «La N-VA agit surtout par stratégie»

Pour le politologue de Gand, les nationalistes agitent le communautaire pour régler des problèmes internes. Et parce qu’ils se heurtent à un mur sur le socio-économique. « Mais en 2014 déjà, la N-VA a agité le communautaire avant d’y renoncer. »

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

A contre-courant de ceux qui estiment que la N-VA va vraiment rouvrir le débat communautaire aux fins d’instaurer le confédéralisme, Carl Devos, politologue à l’université de Gand, livre son analyse de la situation.

Pourquoi Bart De Wever rouvre-t-il le chantier communautaire, en sacrifiant son chef de groupe à la Chambre ?

Il y avait d’abord un problème interne : Hendrik Vuye faisait l’objet de critiques dans le groupe parlementaire N-VA, notamment parce qu’il n’assumait pas vraiment son rôle de chef de groupe. Il y avait des tensions. Hendrik Vuye lui-même voulait quitter cette fonction mais ne trouvait pas l’occasion de le faire. En le nommant dans un groupe consacré à la préparation de la prochaine réforme de l’Etat, Bart De Wever est parvenu à faire sortir Hendrik Vuye tout en créant une diversion avec le communautaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs