Accueil Monde France

Nathalie Loiseau, en marche pour l’Europe

La future ex-ministre française des Affaires européennes devrait être la tête de liste du parti présidentiel aux élections du 26 mai. Sa mission : terrasser le parti de Marine Le Pen. Un défi pour cette diplomate à la réputation très techno.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Depuis Paris

A quatre ans, elle savait déjà lire. À seize, elle avait son bac avec mention très bien. Sauf énorme coup de théâtre, la première de la classe devrait aussi être désignée ce mardi première de la liste. C’est sur Nathalie Loiseau qu’Emmanuel Macron mise pour terrasser le Rassemblement national aux Européennes du 26 mai. La majorité ne tarit pas d’éloges sur sa maîtrise des dossiers.

Marine Le Pen en salive déjà, convaincue de ne faire qu’une bouchée de cette « techno ». Alors que les deux femmes débattaient pour la première fois il y a quinze jours sur France 2, la cheffe de file de l’extrême droite s’était esclaffée d’un rire sonore quand Nathalie Loiseau, en fin d’émission, avait lancé sa candidature par un coup de com’ hasardeux : «  Je voudrais vous dire bravo car vous avez réussi à me faire changer d’avis  ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs