Accueil Belgique Politique

Soupçons de fraude électorale: le CDH doit revoir son casting dans le Luxembourg

Le retrait de Dimitri Fourny oblige de rebattre les cartes. Le temps presse : les listes doivent être déposées pour samedi. Josy Arens est sollicité pour rempiler.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Même si la perspective d’un renoncement était largement envisagée, la décision prise par Dimitri Fourny de ne pas se présenter aux élections régionales et fédérales du 26 mai place les instances du CDH face à un gros problème : comment remplacer l’homme qui avait réalisé le quatrième taux de pénétration en 2014 en Wallonie, tous partis et toutes circonscriptions confondues ? Sans compter que ce forfait dans le Luxembourg s’ajoute au départ de Benoît Lutgen, le bourgmestre de Bastogne, vers l’Europe.

Maxime Prévot, le président du parti, est de retour depuis lundi matin au siège du CDH, à la rue des Deux Eglises. Interrogé sur le casting luxembourgeois, il a affirmé que « rien n’est à exclure ». Et pourquoi pas une remise à plat intégrale qui pourrait aller jusqu’à impliquer Benoît Lutgen lui-même, mais aussi le ministre wallon de l’Agriculture René Collin qui était pourtant donné partant certain comme tête de liste aux fédérales ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs