Accueil Société

Bruxelles: environ 200 militants pro-climat ont passé la nuit dehors à la place du Trône

Ce mardi matin, le gouvernement fédéral doit se prononcer sur la révision de l’article 7 bis de la Constitution pour faire passer la loi climat.

Temps de lecture: 1 min

Environ 200 militants ont campé à l’extérieur durant la nuit de lundi à mardi place du Trône à Bruxelles, rapporte la RTBF. Depuis dimanche soir, plusieurs organisations ont appelé à la désobéissance civile en se postant rue de la Loi puis en s’installant à la place du Trône.

Le mouvement « Youth for climate » a d’ailleurs avancé la Marche pour le climat à ce mardi au lieu de jeudi en raison de l’actualité à la Chambre. Le gouvernement fédéral doit se prononcer ce mardi sur la révision de l’article 7 bis de la Constitution pour faire passer la loi climat. Les élèves partiront à 10h30 de la gare du Nord et se rendront jusqu’à la place du Trône, où se trouve le « Village du climat ».

Loi climat: contrairement au MR, l’Open Vld votera contre la révision constitutionnelle

«  Depuis 11 semaines, nous prenons le risque de rater les cours et certains d’entre nous mettent ainsi leur diplôme en jeu. Les hommes politiques ne comprennent pas qu’ils jouent avec notre avenir, ne nous écoutent pas et ne changent rien. Nous pourrions presque devenir dépressifs, mais nous allons continuer », a assuré Adélaïde Charlier de Youth for Climate.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par ¨Patrick JM Gillard, mardi 26 mars 2019, 8:03

    Est-ce que la Police détruit les tentes, réveille brutalement les dormeurs avant de leur passer les menottes, jette leurs sacs à dos….comme cela se passe au Parc Maximilien et ailleurs? Deux poids, deux mesures

  • Posté par Nica Petre, mardi 26 mars 2019, 9:48

    ABSOLUMENT à côté de la plaque. Les parlamentaires n'en foutent pas une tellement ils sont en desaccord Nord Sud et un main lave l'autre des tous les pêchés. Les jeunes ont marre d'attendre un hypothetique signal des parlamentaires qui ne vient pas depuis 11 semaines. Les ECOLOS font enfin un timide pas en avant et pour des fauses raison (OK sur le principe mais un accord rien que sur la loi devrait être possible ne fus que pour montrer aux jeunes une première action de fait). Si vous voulez empêcher la contestation cela nous rapproche d'une république bananière dictatoriale et gérée par l'utralibéralisme financier... espèrons ques les éléctions des gillets jaunes seront à la hauteur de leur demandes non rancontrées la encore....

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, mardi 26 mars 2019, 8:03

    Un des rares commentaires sensé sur ce terrible sujet.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko