Accueil Opinions Éditos

Climat: Ô Miroir, suis-je du bon côté de l’histoire?

L’éditorial de Béatrice Delvaux, éditorialiste en chef.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Ceux qui, dans le monde politique, pensaient que les petits jeunes du climat et tous ceux qui protestent avec eux depuis des semaines allaient faire trois petits tours et puis rentrer à la niche, en sont pour leurs frais. Certains en ont même perdu leur boussole climatique. Ainsi le MR, qui en quelques semaines a cafouillé dans son attitude sur la loi climat et la révision de la constitution. Un ours polaire n’y retrouverait pas ses jeunes…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Philippe Pasman, mardi 26 mars 2019, 16:18

    "des gens paresseux de conservatismes qui veulent que surtout rien ne change dans leurs vies misérables, qui se croient intéressant en faisant partie d'une minorité en voie de disparition" en êtes vous sur M. Deckers? L'insulte est l'argument des faibles attendez les élections et on verra si une majorité des citoyens pensent comme vous.

  • Posté par Deckers Björn, mardi 26 mars 2019, 13:39

    Ask Just, on devra peut-être leur inventé un petit nom aussi. Je proposerais bien "roco" (et je ne parle pas de Siffredi) pour "ronchons conservateurs". Le concours est lancé ;p)

  • Posté par Philippe Pasman, mardi 26 mars 2019, 17:01

    par contre je trouve que simplet vous irait bien

  • Posté par Nizette Barbara, mardi 26 mars 2019, 15:30

    Vous êtes pathétique ! Toujours pas d'arguments, rien que des insultes.. et une belle faute d'orthographe.

  • Posté par Nizette Barbara, mardi 26 mars 2019, 12:20

    Mais pourquoi ne donne-t-on jamais la parole aux climato-sceptiques ? J'en suis, je ne nie pas que le climat (dans nos régions du moins) se réchauffe: les hivers sont plus doux et les étés plus chauds mais est-ce à cause des activités humaines ? Au Moyen-Age, il faisait beaucoup plus chaud que maintenant, les écolos disent que la mer va monter mais à cette époque elle était beaucoup plus haute que maintenant puisque Bruges était un port de mer ! Les écolos veulent nous imposer des tas de privations (plus d'avions,plus de viande, plus de chauffage et même... plus d'enfants), des taxes sur tout ce qui bouge et tout ça sans qu'il y ait certitude que cela serve à quelque chose puisqu'il s'agit très probablement d'une variation naturelle du climat, peut-être due aux variations de l'intensité du rayonnement solaire. D'ailleurs, la température moyenne n'augmente plus depuis 20 ans, un phénomène qui ennuie beaucoup le GIEC !

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

La fin de l’exception flamande

On le sait depuis des mois : le coronavirus ne connaît pas de frontières, encore moins linguistiques. La France comme l’Italie ont appliqué le pass sanitaire comme le port du masque de la même façon sur tout leur territoire.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs