Accueil Société Enseignement

Fondation pour l’enseignement: «Le qualifiant doit être un choix positif»

La Fondation dont Olivier Remels est le secrétaire général fête ses cinq ans ce jeudi. Elle fait le point sur son action dans le cadre du Pacte d’excellence. À son actif : gouvernance et refonte de l’enseignement qualifiant.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Cinq bougies… Cinq bougies ou presque pour le Pacte d’excellence (cela fera cinq ans en septembre prochain que Joëlle Milquet lançait le processus). Cinq bougies aussi pour la « Fondation pour l’enseignement ». Portée sur les fonts baptismaux quelques mois avant le lancement du grand barnum qui allait chambouler l’école francophone, cette dernière a trouvé dans le Pacte une vraie visibilité. Entretien avec Olivier Remels et Luc Willame, respectivement administrateur délégué et président de la Fondation.

La Fondation, c’est le monde de l’entreprise qui s’invite à l’école ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs