Accueil Économie Mobilité

Pollution: de nouveaux véhicules interdits à Bruxelles dès le 1er avril

Le non-respect des critères d’accès à la zone entraîne une amende de 350 euros.

Temps de lecture: 2 min

La période d’adaptation prévue pour les nouveaux véhicules interdits de circuler en Région bruxelloise prendra fin le 1er avril. Tout automobiliste circulant avec un véhicule interdit dans la zone basse émission s’exposera à des amendes.

Depuis le 1er janvier, les véhicules diesel de norme Euro 2 et les véhicules à essence Euro 0 et Euro 1 se sont ajoutés à la liste des véhicules déjà interdits dans la zone basse émission (LEZ) de la Région bruxelloise.

Le non-respect des critères d’accès à la zone entraîne une amende de 350 euros. Toutefois, une nouvelle amende ne peut être perçue que 3 mois après la précédente. Un maximum de 4 amendes par véhicule peut donc être octroyé, indique la Région bruxelloise.

Tous les véhicules sont concernés par la mesure. Pour tous les véhicules immatriculés à l’étranger, l’enregistrement est obligatoire via le site internet lez.brussels. Tout véhicule immatriculé à l’étranger entrant dans la zone sans être préalablement enregistré est passible d’une amende de 150 euros, même si le véhicule respecte les conditions d’accès de la LEZ, avertit la Région bruxelloise. Pour les véhicules immatriculés en Belgique, aucune démarche n’est nécessaire.

> Jardinage, électricité, Ryanair  : tout ce qui change le 1er avril

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Baut Jean, dimanche 31 mars 2019, 14:44

    Ça concerne les véhicules de 8 places ou moins...... Au-dessus de 8 places, les véhicules ne polluent donc plus? Logique parfaitement pharisienne des taxateurs. Un camion de 30 tonnes, de 1960 qui est garé en seconde file chaussée de Wavre à 11 heures du matin ou 17 heures, pourra toujours enquiquiner le peuple mais sera exempt de toute amende ou taxe supplémentaire alors qu'une Mercedes de 2019 non-immatriculée en Belgique sera passible de 150 euros d'amende: encourageant pour les étrangers. Les étrangers ne votent pas: c'est bien connu.

  • Posté par Lahaye Olivier, dimanche 31 mars 2019, 14:03

    Pas seulement le tourisme! Tout travailleur venant à Bruxelles avec son véhicule immatriculé à l'étranger risque aussi une amende.

  • Posté par Poels Jean-pierre, mercredi 27 mars 2019, 17:58

    "Excellent" pour le tourisme ça! => Je lis en effet: "Tout véhicule immatriculé à l’étranger entrant dans la zone sans être préalablement enregistré est passible d’une amende de 150 euros, même si le véhicule respecte les conditions d’accès de la LEZ, avertit la Région bruxelloise"

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

La SNCB adopte ses objectifs pour 2032

10 % de « trains-kilomètres » en plus, 30 % de passagers supplémentaires à bord et une réduction de la dette d’un milliard. Avec un plan d’investissement pour y arriver (mais tenu secret).

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb