Jean-Marc Nollet sur le climat: «La Flandre subira le plus les conséquences du dérèglement climatique»

© Pierre-Yves Thienpont / Le Soir
© Pierre-Yves Thienpont / Le Soir

Jean-Marc Nollet, co-président d’Ecolo était l’invité de Fabrice Grosfilley sur Bel RTL ce matin pour parler de la révision de la loi climat qui continue à coincer du côté flamand.

Le CD&V et le VLD ne changent pas d’avis malgré les multiples tentatives des francophones. Le MR, dernier parti francophone à être resté contre la révision, a changé de position durant les dernières 48h et a décidé de la soutenir.

« Nous avons la majorité simple » a déclaré Jean-Marc Nollet, mais pas les 2/3 nécessaires en plénière, « les flamands ne suivent pas ». Pour le co-président d’Ecolo, c’est la piste de l’immobilisme. Des modificationts sont néanmoins possible après les élections du 26 mai avec un changement de rapport de force, espère le ministre. La loi climat serait alors délaissée pendant deux mois.

Pour Jean-Marc Nollet, la Belgique est très en retard alors que « le futur du climat est fondamental ». Il a ajouté au micro de Fabrice Grosfilley que « concrètement, ça fait quatre ans qu’on a lancé des demandes de mesures (climatiques), mais les partis flamands nous bloquent. [...] (Pourtant) la Flandre subira le plus les conséquences du dérèglement climatique ». Le ministre Ecolo désire que la Belgique rejoigne l’accord de Paris, mais, selon lui, le pays en est loin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous