Le Belgo-Palestinien Mustapha Awad est de retour en Belgique après avoir été détenu en Israël

Le Belgo-Palestinien Mustapha Awad est de retour en Belgique après avoir été détenu en Israël

Le Belgo-Palestinien Mustapha Awad a atterri ce matin à Zaventem en provenance de Tel-Aviv. Il avait été libéré peu auparavant après avoir purgé 252 des 365 jours d’emprisonnement auxquels il avait été condamné en 2018. Réfugié politique en Belgique, Mustapha Awad, né dans un camp de réfugiés au Liban en 1982, avait été arrêté le 19 juillet dernier par les forces de l’ordre israéliennes à la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie occupée alors qu’il voulait se rendre à Saint-Jean-d’Acre, en Israël, sur la terre de ses ancêtres.

Comme nous l’expliquait son avocate israélienne Lea Tsemel de passage en Belgique il y a quelques jours, les charges qui pesaient en Israël contre lui n’étaient pas très consistantes et les enquêteurs avaient admis qu’il ne constituait pas une menace pour le pays. Mustapha Awad, qui vit à Alost et y travaille dans la métallurgie, s’occupe d’un groupe de dabkeh (danse palestinienne), « Raj’een » (Ceux qui reviennent). Il est arrivé en Belgique il y a une quinzaine d’années.

C’est l’ABP, Association belgo-palestinienne, qui a annoncé son retour en Belgique ce jeudi matin. Pour s’en féliciter : « Aujourd’hui nous nous réjouissons mais nous ne pouvons oublier qu’Israël a dans ses prisons plus de 6.000 autres Mustapha, prisonniers politiques palestiniens. (…) Notre mobilisation ainsi que l’excellente défense juridique de l’avocate israélienne Lea Tsemel ont été déterminantes, pour obtenir la libération de Mustapha. Alors que nous saluons l’assistance consulaire à Mustapha, nous constatons également que la Belgique n’a pas protégé son citoyen : elle aurait pu tenter de sortir Mustapha de là dès son arrestation ».

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  2. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

  3. La Belge Sylvia Huang se produira ce lundi.

    Dernière ligne droite pour les finalistes du Reine Elisabeth

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite