C’est vous qui le dites sur la priorité de droite: «La supprimer est une erreur»

© D.R.
© D.R.

Les faits

Pour permettre une décroissance du nombre d’accidents de la route, en Flandre certaines communes ont décidé de supprimer la priorité de droite. Le non-respect de la priorité de droite est la cause de 15.000 accidents par an.

Dans le Brabant flamand, la commune de Glabbeek est une des communes pionnières de l’absence de priorité de droite, pilier du code de la route jusqu’à présent. Selon le bourgmestre Peter Reekmans, la nouvelle règle a déjà fait ses preuves a-t-il expliqué à la RTBF : «  Aujourd’hui, après analyse des chiffres 6 mois avant et 6 mois après les travaux, on a vu que le nombre d’accidents avait diminué de moitié et le nombre d’excès de vitesse de 30 % . »

La priorité de droite habituelle a été remplacée et les routes ont été munies d’un stop ou d’un panneau invitant à céder le passage. La décision a été mise en place fin 2017.

C’est vous qui le dites

Cette nouvelle a énormément fait réagir les lecteurs du Soir sur les réseaux sociaux. Pour Jean-Louis C. il s’agit « Enfin de bonnes décisions. Depuis plus de 30 ans que je suis en Belgique je me demande pourquoi cela n’est pas la règle. Priorité à droite OK mais pas quand une petite rue débouche sur une voie plus importante. Le bon sens enfin retrouvé. » et pour Mark B. « C’est une excellente idée pour moi. Elle n’existe pas en Amérique du Nord, on retrouve des intersections avec 4 stops même. Ça ralentit le trafic, certes, mais plus besoin de casse vitesse. »

La priorité de droite sera toujours bien la règle de base dans la prochaine version du code de la route qui est en cours d’élaboration. Philippe C. le rappelle « la priorité de droite doit être respectée en cas d’absence de signalisation différentes ou de forces de l’ordre qui indiqueraient le contraire donc si certaines communes ou régions décident de mettre des panneaux c’est bien mais au cas où y en a pas… voilà. »

Tout le monde n’est pourtant pas d’accord avec cette nouvelle idée qu’adopte petit à petit la Flandre. Olivier D. s’exprime en expliquant que « Pour les ronds-points c’est le cas mais autrement, pour le reste, il existe déjà des routes prioritaires et d’autres non. S’ils veulent aller encore plus loin on arrivera à cette stupide blague des années 70’s/80’s où les camions rouleront à gauche et les voitures toujours à droite. » Alan V. a quant à lui déclaré que « Une erreur, je pense. La suppression des routes prioritaires dans les noyaux habités est un élément de sécurisation. »

Quiz code de la route

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous