L’humoriste Yassine Belattar mis en examen pour «menaces de mort» et «harcèlement moral»

L’humoriste Yassine Belattar mis en examen pour «menaces de mort» et «harcèlement moral»

L’humoriste Yassine Belattar, visé par une plainte de l’ex-auteur des Guignols de l’info Bruno Gaccio, a été mis en examen jeudi à Paris, notamment pour «menaces de mort» et «harcèlement moral» sur des personnes du monde du spectacle, a appris l’AFP auprès de son avocate.

L’animateur radio de 36 ans, qui conteste les faits de harcèlement et une partie des menaces selon son avocate Me Safya Akorri, a été laissé libre sous contrôle judiciaire après deux jours de garde à vue. Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour «menaces de mort, menaces de crimes réitérés, envois réitérés de messages malveillants et harcèlement moral», selon une source judiciaire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous