Enfants de djihadistes décédés en Syrie: Child Focus exige des «rapatriements rapides»

Enfants de djihadistes décédés en Syrie: Child Focus exige des «rapatriements rapides»

La Fondation Child Focus, a demandé jeudi le «rapatriement rapide» par les Occidentaux des enfants de djihadistes blessés ou en situation précaire dans les camps du nord-est syrien sous contrôle kurde, évoquant le décès de trois enfants nés de parents belges.

► Des enfants belges sont morts dans des camps en Syrie

Selon l’ONG, la situation humanitaire dans ces camps, notamment celui d’Al-Hol, s’est aggravée depuis l’arrivée récente de nombreuses familles amenées de Baghouz (est), le dernier réduit du groupe Etat islamique reconquis le 23 mars par l’alliance arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS).

«Child Focus demande le rapatriement rapide des enfants qui sont là, on parle d’orphelins, d’enfants (...) victimes de rapts parentaux et on parle d’enfants maintenant blessés» dans des combats, a déclaré sa directrice générale Heidi De Pauw.

► Child Focus tire la sonnette d’alarme: notre entretien à lire sur Le Soir+.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous