Accueil Opinions Chroniques

Changement d’heure: ne cherchons pas midi à quatorze heures!

La chronique d’Alain Berenboom.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Tous les six mois, c’est la même rengaine à propos du changement d’heure. Et les mêmes plaintes. Faut-il avancer ou pas sa montre ? Il n’y a que les gilets jaunes et Alain Destexhe qui n’ont pas encore pris position. Pourtant, une heure en plus, une heure en moins, est-ce vraiment important ? Plutôt que cet ajustement rikiki, on aurait pu profiter du passage à l’heure d’été pour réaliser une vraie métamorphose. Les citoyens ont envie d’une révolution, d’un grand chamboulement ? C’est l’occasion ou jamais.

Ainsi, au lieu de reculer de soixante minutes à peine l’aiguille de l’horloge ce week-end, si l’on s’offrait d’un coup douze heures en plus ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Moreau Jean-Pierre, lundi 1 avril 2019, 14:08

    Un problème majeur pour le choix belge : Depuis la "fake-new" qui a dit que la France a choisi l'heure d'été, c'est à dire celle de Berlin toute l'année, les européens croient que c'est vrai, à force de la voir écrite et recopiée partout. C'est FAUX, et même les allemands, quand on les interroge intelligemment, répondent qu'ils préfèrent l'heure de BERLIN (leur actuelle heure d'hiver) à celle de KIEV (leur heure d'été depuis 1986).

  • Posté par Gingold Anne-Rose, dimanche 31 mars 2019, 11:47

    Absolument!

  • Posté par Ancion Eric, samedi 30 mars 2019, 20:33

    Pas de décision pour le climat, pas de décision pour le brexit, pas de décision pour le changement de l'heure.... On est vraiment des imbéciles d'accepter cela. On a les politiciens que l'on mérite..... Voilà la vérité.

  • Posté par POUPAERT Jacques, samedi 30 mars 2019, 18:43

    Magnifique, quel bel essai!

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica: Romain Rolland était-il «poutiniste»?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : l’homme de lettres, musicologue et internationaliste s’est fermement opposé au boycott des œuvres et des artistes allemands durant la Première Guerre mondiale. Son héritage spirituel ferait bien d’inspirer ceux qui, aujourd’hui, déprogramment les artistes russes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs