Un derby barcelonais pour lancer le sprint final en Espagne

@News
@News

À dix matches du terme, le leader Barcelone accueille l’Espanyol pour un bouillant derby catalan qui lance la dernière ligne droite du championnat d’Espagne, samedi pour la 29e journée. Et mis à part la course au titre, probablement pliée, les enjeux restent nombreux.

Avant ce week-end, le Barça (1er, 66 pts) dispose d’un confortable matelas de dix points sur l’Atlético (2e, 56 pts), douze sur le Real Madrid (3e, 54 pts). De quoi filer, sauf effondrement inédit, vers son 26e titre de champion d’Espagne.

De quoi faire tourner, aussi, pour préparer au mieux le quart de finale de Ligue des champions contre Manchester United (10 et 16 avril), d’autant qu’un rude enchaînement attend les Catalans : derby samedi, déplacement à Villarreal mardi prochain en Liga, puis choc contre l’Atlético au Camp Nou samedi 6 avril.

Bref, dans le duel toujours rugueux face à l’Espanyol samedi après-midi, il faudra voir si l’entraîneur Ernesto Valverde prend des risques avec ses stars Lionel Messi, Luis Suarez et Ousmane Dembélé, qui ont chacun fait un détour par l’infirmerie ces derniers jours.

Le capitaine Messi a manqué un match de la sélection argentine mardi au Maroc (0-1) en raison de douleurs au pubis. Mais le meilleur buteur de Liga (29 buts) a repris l’entraînement mercredi.

Quant à Suarez (entorse d’une cheville) et Dembélé (déchirure musculaire), ils sont encore convalescents et ne devraient en principe pas réapparaître avant début avril.

Pendant ce temps, la course aux places européennes bat son plein en tête de classement : l’Atlético se déplace samedi sur le terrain d’Alavés, puis le Real de Zinédine Zidane reçoit dimanche Huesca pour tenter de consolider sa place sur le podium.

La quatrième place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions, est pour l’instant occupée par l’inattendu Getafe (4e, 46 pts) mais les prétendants sont nombreux : Alavés (5e, 44 pts), Séville (6e, 43 pts), Valence (7e, 40 pts)… A cet égard, le choc Séville-Valence dimanche vaut très cher.

Et en bas de tableau, le sprint final s’annonce crispant pour le Celta Vigo (18e, 25 pts), le Rayo Vallecano (19e, 23 pts) et la lanterne rouge Huesca (20e, 22 pts), qui compte sept longueurs de retard sur le premier non-relégable Villarreal (17e, 29 pts).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite