Accueil Société

Les débrouillards: avec Isabelle, «rien ne se perd, tout se récupère»

Pendant six semaines, « Le Soir » et la RTBF vont à la rencontre des Belges qui peinent à joindre les deux bouts. Ceux qui rivalisent d’ingéniosité dans une société à la précarité grandissante. Cette semaine : Isabelle est mère célibataire, bipolaire et endettée. Mais elle arrive à s’en sortir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

E n décembre 2020, j’aurai tout remboursé ». Isabelle, assise devant l’écran de son ordinateur de fortune (qui affiche pourtant un fichier Excell digne d’une petite PME), sourit. Elle n’avait plus fait le bilan depuis longtemps, du coup, c’est la bonne surprise : en un an et demi de gestion stricte de son budget très « ric-rac », elle est arrivée à effacer la moitié de ses dettes. « Presque 8.000 euros. Je ne veux pas en rajouter, mais je suis fière. C’est énorme, non ? »

Chaque mois, chaque matin, Isabelle encode religieusement chaque dépense, chaque facture payée, chaque portion de créance remboursée, à l’euro près, dans la case appropriée. Une torture ? « Non, pas du tout ». Plutôt un mantra, une manière de se rappeler, les jours avec comme les jours sans, que c’est elle qui est aux commandes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Mathieu Bernard, samedi 30 mars 2019, 22:37

    Article complètement débile..., admirer une bonne femme de 50 ans complètement irresponsable...je rêve ! Qui paie çà ? L'ouvrier qui gagne 1600 euros, la collectivité laborieuse hypertaxée. Le monde des bisounours du Soir .... !

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , samedi 30 mars 2019, 19:33

    Avec 2.280 € de rentrées mensuelles en mars (à la charge de la collectivité) et +750 € à partir d'avril soit 3.030 €/mois, il n'est pas difficile de boucler ses fins de mois même avec des créances mensuelles de 822 €, même avec des dépenses Internet et téléphones de 155 €/mois, même en ne se privant de rien au supermarché à 450 €/mois, même en entretenant son compagnon (l'article mentionne que l'intéressée a en plus un compagnon à sa charge). C'est quoi la débrouillardise? Profiter de la mutuelle, des allocations familiales et d'une pension alimentaire ?

  • Posté par NOBEN Karl, samedi 30 mars 2019, 22:47

    Hum, d'ou viennent ces chiffres ? Vous êtes son ex compagnon ???

  • Posté par Vigneron Gérard, samedi 30 mars 2019, 18:27

    Bon courage madame !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs