WTA Miami: Elise Mertens et Aryna Sabalenka en finale du double

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Victorieuses en double la semaine dernière à Indian Wells, Mertens et Sabalenka se sont imposées 7-6 (8/6) et 7-5 en 1 heure et 40 minutes face à la Biélorusse Victoria Azarenka et l’Australien Ashleigh Barty.

En finale, Elise Mertens et Aryna Sabalenka seront opposées soit à l’Australienne Samantha Stosur et la Chinoise Shuai Zhang, têtes de série N.6, soit aux Taiwanaises Hao-Ching Chan et Latisha Chang, têtes de série N.6.

A 23 ans, Mertens, 10e mondiale en double, compte septs titres en double sur le circuit WTA, elle qui s’est imposée à Auckland (avec An-Sophie Mestach) en 2016, à Guangzhou en 2017 (avec Demi Schuurs) et à Hobart, Rosmalen et Wuhan avec Demi Schuurs, à Lugano avec Kirsten Flipkens l’an passé et à Indian Wells avec Sabalenka la semaine dernière. La Limbourgeoise compte aussi le tournoi WTA 125 de Limoges remporté en 2016 avec Mandy Minella à son palmarès.

Sabalenka, 20 ans, s’était elle imposée dans le tournoi WTA 125 de Taipei aux côtés de Veronika Kudermetova en 2017.

En simple, Elise Mertens (WTA 14) s’est inclinée 6-4, 7-6 (1) devant la Tchèque Marketa Vondrousova (WTA 59) dimanche à Miami.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10791246-060

    Par Yves Simon, envoyé spécial à Paris

    Grands Chelems

    Roland-Garros a enfin entamé sa grande mutation (photos)

  • «
Vous entendez Paris
? Je suis de retour
», semble dire Rafael Nadal

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Rome: Rafael Nadal enfin sacré et au meilleur moment!

  • Une rareté sur le circuit
: Federer qui renonce.

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    ATP Rome: Roger Federer, le principe de précaution

 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. belgaimage-144047934-full

    Grand Baromètre: les Belges ne veulent pas d’un Premier ministre N-VA

  2. © Pierre-Yves Thienpont.

    Charles Michel, cinq ans au four et au moulin

  3. On ne parle encore de pénurie dans les fonctions de directeur mais d’un vrai souci de recrutement pour de nombreux pouvoirs organisateurs. © René Breny.

    Le blues des directeurs et directrices d’école

Chroniques
  • Comment on passe de l’extrême gauche à l’extrême droite

    Je crois l’avoir déjà relevé dans ces colonnes : la convergence à laquelle on a assisté, à l’occasion du mouvement des «  gilets jaunes  », entre extrême droite et extrême gauche, constitue l’un des phénomènes les plus significatifs (et les plus lourds de conséquences) de l’après-guerre en France.

    On en constate déjà les résultats. Un cadre élu du mouvement de Jean-Luc Mélenchon, La France Insoumise, vient d’annoncer son ralliement au Rassemblement National de Marine Le Pen. Surtout, un sondage publié par Le Figaro révèle que 36 % des électeurs de Mélenchon (contre 4 % il y a cinq ans) ont une bonne opinion de la patronne de l’extrême droite.

    Déjà, et cela passa presque inaperçu, un ancien...

    Lire la suite

  • Personne ne devrait souhaiter une guerre avec l’Iran

    Des bruits de bottes dans le Golfe ? L’expression a presque trente ans et, pourtant, elle conserve plus que jamais sa pertinence. On dira pour le moment « guerre des mots » ou « guerre froide ». La dernière crise, due au zèle une fois encore intempestif de Donald Trump, concerne évidemment l’Iran des ayatollahs. Après des années d’âpres négociations, ce pays avait signé en 2015 un accord international sur le contrôle de ses activités...

    Lire la suite