Bruxelles: le centre de mobilité veut contrôler les feux en temps réel

Bruxelles: le centre de mobilité veut contrôler les feux en temps réel

Les opérateurs de Mobiris ont les yeux rivés sur les 26 tunnels de la capitale et le reste de la voirie. Ils sont quatorze à se relayer, 24h/24, pour surveiller le réseau routier bruxellois. Leurs yeux ? 550 caméras dans toute la ville, dont les images défilent, toutes les sept secondes, sur le mur vidéo Barco.

Dans un entretien accordé au Soir, le directeur du Centre de mobilité de la Région bruxelloise, Koen Vandekerkhove, explique vouloir aller plus loin. « Notre ambition, dans les prochaines années, est de jouer un rôle plus prospectif et proactif. Il faut évidemment diminuer le nombre de voitures à Bruxelles. Et faire en sorte que ceux qui doivent prendre leur voiture puissent se déplacer de manière optimale. »

S’il faudra attendre l’accord du prochain gouvernement, Mobiris s’équipe déjà pour pouvoir commander les feux en temps réel. Sur les 580 carrefours stratégiques de Bruxelles, 140 feux sont déjà reliés directement à la centrale.

► «Le Soir» s’est glissé dans la tour de contrôle de Mobiris: découvrez notre grand format sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous