Accueil Monde France

Meurtre sur commande d’un ex-espion en Haute-Savoie

Daniel Forestier, 57 ans, venait d’être inculpé pour une tentative d’assassinat d’un opposant congolais. Dans son sillage : les services secrets kazakhs. Un nouveau polar alpin.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Samedi, les funérailles de Daniel Forestier, 57 ans, ont rassemblé dans la petite église de Lucinges (Haute-Savoie) plus de 600 personnes, tout autant reconnaissantes à leur ancien conseiller municipal qu’au populaire tenancier du bar-tabac local L’Escapade.

Leur intérêt pour le destin tragique de cet ancien agent de la DGSE (les services secrets français) établi depuis 17 ans dans le massif des Voirons, prenait aussi en compte le mystère entourant sa mort : le corps du barbouze retraité, ancien sous-officier des forces spéciales, avait été retrouvé criblé de cinq balles, le 21 mars, sur un parking de la commune de Ballaison, à mi-distance de Thonon-les-Bains et de Genève.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs