WTA Miami: Elise Mertens et Aryna Sabalenka s’imposent en finale du double

©AFP
©AFP

Elise Mertens, associée à la Bélarusse Aryna Sabalenka, a remporté le double dames du tournoi de tennis WTA Premier de Miami. Mertens et Sabalenka se sont imposées 7-6 (5), 6-2 face à la paire classée 6e tête de série et composée de l’Australienne Samantha Stosur et de la Chinoise Shuai Zhang, lauréates à l’Open d’Australie, dimanche en finale de ce prestigieux tournoi sur surface dure doté de 8.359.455 dollars.

Mertens et Sabalenka réalisent ainsi le « Sunshine Double », deux semaines après avoir décroché le titre à Indian Wells (Californie) dans l’autre WTA Premier de la tournée américaine qui précède la saison sur terre battue. Mertens, 10e mondiale en double, et Sabalenka (34e) ont signé dimanche leur 10e victoire d’affilée ensemble.

Elise Mertens s’est offerte à 23 ans un 8e titre en double sur le circuit WTA, elle qui s’est imposée à Auckland (avec An-Sophie Mestach) en 2016, à Guangzhou en 2017 (avec Demi Schuurs) et à Hobart, Rosmalen et Wuhan (avec Demi Schuurs), à Lugano (avec Kirsten Flipkens) l’an passé et à Indian Wells (avec Sabalenka) la semaine dernière. La Limbourgeoise compte aussi à son palmarès un titre WTA 125K Series à Limoges, remporté en 2016 avec Mandy Minella.

Sabalenka, 20 ans, s’était, elle, imposée dans le tournoi WTA 125K Series de Taipei aux côtés de Veronika Kudermetova en 2017.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les membres du Jury de Cannes, présidé par Alejandro Gonzalez Inarritu © AFP

    Le Palmarès du 72e festival de Cannes donne l’impression de ne vouloir froisser personne!

  2. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  3. © Pierre-Yves Thienpont.

    #MaPremièreCampagne: pourquoi j’adore voter

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite