Elise Mertens, après le doublé Indian Wells – Miami en double: «C’est très impressionnant»

©AFP
©AFP

Elise Mertens était aux anges dimanche soir à Miami après avoir réalisé le « Sunshine Double » en double avec sa partenaire Aryna Sabalenka. Deux semaines après avoir décroché le titre à Indian Wells, dans l’autre tournoi WTA Premier de la tournée américaine, la Limbourgeoise, 23 ans, et la Biélorusse, 20 ans, ont en effet remis le couvert en battant 7-6 (5), 6-2 l’Australienne Samantha Stosur et la Chinoise Shuai Zhang, lauréates de l’Open d’Australie en début de saison.

« Sunshine doubles ! », s’est exclamée la N.1 belge après sa victoire. « Gagner deux grands titres d’affilée, ce n’est pas rien. C’est très impressionnant, pour moi aussi », a-t-elle confié à Belga. « Nous avons vécu une nouvelle semaine incroyable et pris beaucoup de plaisir à jouer dans le nouveau Hard Rock Stadium. Pour ma part, j’ai en tout cas bien mieux joué qu’en demi-finale. Le premier set a été très important, et j’étais très heureuse que nous l’ayons remporté. Nous avions mené 5-3, eu des balles de set, mais elles étaient revenues et même passées devant. »

Concrétiser en Grand Chelem  ?

Il s’agit du huitième titre en double pour Elise Mertens, qui est devenue la cinquième, avec Aryna Sabalenka, à réaliser le doublé Indian Wells – Miami en double dans l’histoire du tennis féminin. À la peine en simple depuis son triomphe au tournoi de Doha, mi-février, la Belge s’est hissée ce lundi au 6e rang à la WTA en double, son meilleur classement jamais atteint.

« On travaille pour réaliser de belles performances, même si ce n’est que du double », a-t-elle poursuivi. « Le prochain objectif pourrait être d’essayer de gagner un Grand Chelem avec Aryna, mais nous ne voulons pas nous emballer. Le simple reste tout de même prioritaire. En tout cas, je prends beaucoup de plaisir à jouer avec elle. Elle est marrante. Elle est très détendue sur le court, mais se donne à 100 % sur chaque balle. On verra ce que l’avenir nous réserve ».

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • «
Vous entendez Paris
? Je suis de retour
», semble dire Rafael Nadal

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Rome: Rafael Nadal enfin sacré et au meilleur moment!

  • Une rareté sur le circuit
: Federer qui renonce.

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    ATP Rome: Roger Federer, le principe de précaution

  • David Goffin s’estimait désavantagé par les conditions de jeu très difficiles de ce jeudi à Rome, face à un joueur qu’il aurait dû pouvoir faire bouger pour avoir une chance de le battre.

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    David Goffin: «Aujourd’hui, c’était un peu le test ultime…»

 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Plus d’éclats de rire que de voix entre Maingain et Prévot.

    Le face-à-face: Maingain-Prévot, d’accord sur la Justice, moins sur Bruxelles

  2. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  3. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite