Accueil Monde

Jérôme Kerviel, l’homme qui accuse la Société générale

L’ex-trader de la Société générale croit encore au miracle, comme lorsqu’il a été reçu par le Pape François. Clamant toujours son innocence, il espère la révision de son procès.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Et si, huit ans après, c’était le coup de théâtre ?

Jérôme Kerviel, l’ex-trader de la Société générale continue de clamer son innocence. L’homme qui avait fait perdre 5 milliards à sa banque demandera lundi prochain la révision de son procès devant la justice française. À l’appui de sa demande, de nouveaux témoignages qui, selon sa défense, feraient vaciller la « fable » qui a fait de lui le seul responsable d’un scandale financier hors-norme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs