Elise Mertens et Ysaline Bonaventure débutent à Charleston leur saison sur terre battue

©AFP
©AFP

Après avoir joué exclusivement sur surface dure depuis début 2019, Elise Mertens et Ysaline Bonaventure vont entamer, cette semaine à Charleston, leur saison sur terre battue. Victorieuse en double à Indian Wells puis à Miami, Mertens (WTA 17) est exemptée de premier tour dans ce tournoi américain doté de 823.000 dollars. Quant à Bonaventure (WTA 123), elle défiera l’Américaine Lauren Davis, 184e mondiale et issue des qualifications.

Mertens, qui a perdu trois places au classement WTA lundi, affrontera au 2e tour la Russe Veronika Kudermetova (WTA 80) ou l’Estonienne Kaia Kanepi (WTA 82). Ironie du tirage au sort, elle pourrait retrouver en quarts de finale la Biélorusse Aryna Sabalenka (WTA 10/N.3), sa partenaire de double avec laquelle elle vient de remporter le « Sunshine Double ».

En 2018, Mertens avait réalisé une campagne sur ocre de très belle facture, remportant les tournois de Lugano et de Rabat. Elle avait dû ensuite s’incliner à deux reprises devant la Roumaine Simona Halep, d’abord au 2e tour à Madrid puis en huitièmes de finale à Roland-Garros.

Bonaventure rencontrera Davis, 25 ans, pour la première fois sur le circuit. En cas de victoire, la gauchère pourrait affronter Mihaela Buzarnescu (WTA 30/N.12) au deuxième tour si la Roumaine venait à s’imposer.

La Stavelotaine de 24 ans continue son ascension vers le top 100. Son bon début de saison, avec une première participation dans un tableau final du Grand Chelem à l’Open d’Australie puis un huitième de finale à Saint-Pétersbourg et un 3e tour à Indian Wells, lui permet désormais d’intégrer directement certains tournois WTA. En 2018, elle avait échoué au 3e et dernier tour des qualifications à Roland-Garros.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le bureau de vote de Limal © Belga

    Elections 2019: les 15 enjeux du triple scrutin

  2. «
Ce sera avec le PS sans la N-VA ou avec la N-VA sans le PS
» avait dit Elio Di Rupo.

    Elections 2019: la Belgique sera-t-elle ingouvernable?

  3. Sept modèles se détachent, identifiés sur la base de possibles rapports de forces au soir du 26 mai, et au départ de l’échiquier politique francophone.

    De gauche à droite, sept coalitions peuvent émerger après les élections

Chroniques
  • Campagne 2.0: le Vlaams Belang tire son épingle du jeu

    Jusqu’à présent, le moment le plus captivant de la campagne électorale en Flandre a été l’interruption par des activistes climatiques d’un débat électoral entre Guy Verhofstadt, député européen libéral, et Geert Bourgeois, tête de la liste européenne de la N-VA et actuel ministre-président de la Flandre. Ils ont lancé des confettis et des tracts sur les deux hommes politiques, et se sont jetés par terre dès que les agents de la sécurité ont essayé de les écarter du plateau. Après le lancement par la rédaction d’une séquence sur un thème tout à fait différent, les activistes ont été écartés et remis dans les mains de la police. Le débat put reprendre, mais le suspense avait disparu.

    L’insipidité de la campagne électorale en Flandre a, selon moi, plusieurs causes : la proximité des élections précédentes, en octobre dernier, pour le niveau communal, qui à ce moment-là était le premier scrutin depuis plus de quatre ans ; ou encore,...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite