Accueil Culture Cinéma

Le Ramdam bouscule les festivals francophones

En cinq ans, le festival du film qui dérange de Tournai s’est fait une place dans le monde des festivals de cinéma belges. Une programmation ciblée et quelques beaux coups de pubs l’ont aidé.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

De l’art de taper dans le mile. Le Ramdam, le festival du film qui dérange, s’est forgé une belle réputation en cinq ans à peine d’existence. Une notoriété acquise rapidement grâce à sa programmation qui n’évite aucune polémique. L’an dernier, le festival avait dû fermer ses portes durant trois jours à la suite des attentats de Charlie Hebdo. Des menaces terroristes visaient le cinéma et le film Timbuktu

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs