NBA: Milwaukee gagne à New York, les Raptors se promènent (vidéos)

©EPA
©EPA

Les Milwaukee Bucks, leaders de la Conférence Est de la NBA, ont gagné lundi à Brooklyn (131-121), chez les Nets, grâce à 28 points de leur ailier grec Giannis Antetokounmpo, pendant que les Toronto Raptors se promenaient face à Orlando (121-109).

« On aurait pu encore mieux jouer ce soir. Je savais qu’on serait bons cette saison, mais je ne pensais vraiment pas qu’on pouvait devenir la meilleure équipe de NBA », s’est réjoui Antetokounmpo, de retour après une entorse de la cheville droite et absent lors de la défaite contre Atlanta. « Je veux jouer tous les matches, le mot repos ne fait pas partie de mon vocabulaire. Mais je dois faire ce qui est le mieux pour mon équipe, donc s’il faut que je me repose, je le fais », a confié le Grec.

Eric Bledsoe a ajouté 29 points et le remplaçant George Hill s’est levé du banc pour en mettre 22 de plus. À l’Est, les Bucks en sont à 58 victoires et 20 défaites. Ils n’ont plus qu’à gagner jeudi à Philadelphie.

Pendant ce temps, Danny Green engrangeait 29 points pour Toronto face à Orlando Magic. Les Raptors restent dans la course pour la première place de Conférence Est, avec un bilan de 55-23 et encore quatre matches à jouer.

Ils sont déjà sûrs de terminer deuxièmes, car Philadelphie (49 v-28 d) a perdu 122-102 à Dallas. La faute à un Justin Jackson solide (24 points) pour les Mavericks, alors que le remplaçant tunisien Salah Mejri a cumulé 16 points et 14 rebonds.

Du côté des Sixers, privés de Joel Embiid, trois joueurs se sont distingués : J.J. Reddick a marqué 26 points, Tobias Harris 25 et l’Australien Ben Simmons 17.

Walker marque 47 points mais Charlotte perd

Les cinq équipes en lutte pour les trois dernières places en playoffs de la Conférence Est ont perdu lundi, ce qui a donc rapproché Detroit (39 v-38 d), Brooklyn (39 v-39 d) et Miami (38 v-39 d) de leur objectif, même si Orlando (39 v-40 d) et Charlotte peuvent encore rêver, un peu.

Malgré 47 points de Kemba Walker, Charlotte a perdu 111-102 chez les Utah Jazz. La franchise de Michael Jordan (35 v-42 d) reste à trois victoires de Miami pour la 8e et dernière place en playoffs.

Du côté des Jazz, Donovan Mitchell (25 pts), l’Espagnol Ricky Rubio (20 pts, 13 passes décisives) et le Français Rudy Gobert (18 pts, 18 rebonds) ont brillé.

À Boston, les Celtics ont battu Miami (110-105) grâce à 25 points de Kyrie Irving et surtout au deuxième « triple double » (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) d’Al Horford (19 pts, 11 rebonds, 10 passes décisives) en NBA. En face, les 30 points de Goran Dragic n’ont pas suffi pour les visiteurs.

Thaddeus Young et Bojan Bogdanovic, 19 points chacun, ont fait partie des sept joueurs à deux chiffres qui ont permis aux Indiana Pacers de battre les Detroit Pistons à domicile (111-102), grâce à leur remplaçant Domantas Sabonis (18 pts, 12 rebonds). Le meilleur élément des Pistons a été Andre Drummond (18 pts, 17 rebonds).

Dans la Conférence Ouest, Portland (49 v-28 d) a rejoint Houston à la 3e place grâce à un succès (132-122) dans le Minnesota. Avec deux Trail Blazers très en vue, Rodney Hood (21 pts) et Enes Kanter (20 pts, 11 rebonds), alors que Karl-Anthony Towns (17 pts, 12 rebonds) a fait le maximum pour les Timberwolves.

Enfin, 24 points de Luke Kornet ont permis aux Knicks, dans leur salle new-yorkaise, de battre les Chicago Bulls (113-105).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le nouveau ministre des pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne, a annoncé qu’il allait demander des explications aux CA de Nethys et Enodia.

    Brutélé sur la vente discrète de Voo par Nethys: «On est considéré comme une partie négligeable»

  2. tshisekedi

    Félix Tshisekedi au «Soir»: «Ce n’est pas normal que le Congo soit l’un des pays les plus pauvres du monde»

  3. François Desquesnes et le CDH partagent les ambitions de la majorité, mais dénoncent un manque de clarté.

    François Desquesnes (CDH): «Le texte du PS, du MR et d’Ecolo pour la Wallonie tourne autour du pot»

La chronique
  • Vive le furlong!

    Pour retrouver la canicule, plongeons-nous un moment dans la tête de Boris Johnson.

    A quoi ressemblera dans son esprit la Grande-Bretagne après qu’elle ait fermé les volets et les mille sabords pour que rien ne vienne plus souiller les mocassins à glands des sujets de Sa Gracieuse Majesté ?

    A propos d’Elisabeth II, justement. Symbole essentiel de la Grande-Bretagne à l’ancienne que les Brexiters veulent reconstituer. Elle restera évidemment reine de la quinzaine d’Etats du Commonwealth dont elle est la cheffe d’Etat (dont l’Australie et le Canada). Mais, pour marquer le retour à la Belle Epoque, elle reprendra le titre d’Impératrice des Indes. Ça ne coûte pas cher et quelques gogos d’électeurs n’y verront que du feu. Permettant de sortir du placard ce magnifique slogan de jadis : un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais – ce qui au passage permet de supprimer l’heure d’été, c’est toujours ça d’économisé.

    ...

    Lire la suite

  • «Nous avons une obligation de résultats»: chiche!

    Nous avons désormais une obligation de résultats. » Elio Di Rupo parlait d’or devant ses militants jeudi soir à Namur. Cette phrase vaut d’ailleurs au premier chef pour le (l’ex ?) président du PS qui s’est couronné ministre-président wallon et a mené les négociations menant à l’accord de gouvernement. Mais elle s’applique tout autant aux deux autres partis qui forment le nouvel arc-en-ciel.

    Se serrer les coudes...

    Lire la suite