Accueil Société

Climat: «Van Yp» repart à l’assaut du Giec

Temps de lecture: 1 min

Michel De Muelenaere

Le climatologue de l’université catholique de Louvain, Jean-Pascal van Ypersele, est fermement décidé à présenter sa candidature à la prochaine présidence du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), nous confirme-t-il. Candidat malheureux en 2015, battu par le Coréen Hoesung Lee, il devrait solliciter le soutien du prochain gouvernement fédéral après les élections du 26 mai. Ce sont des Etats qui présentent les candidatures à la tête du Giec.

Commencera alors une intense campagne diplomatique qui durera de longs mois. Les élections proprement dites auront lieu après la publication du dernier volet du prochain rapport du Giec, en 2022. Toujours omniprésent, l’infatigable scientifique belge a été vice-président d’un des groupes de travail du Giec de 2002 à 2008. Il a été vice-président de l’institution de 2008 à 2015, poste qu’il a abandonné lors du renouvellement du bureau du Giec puisqu’une même fonction ne peut être occupée pendant deux mandats consécutifs.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bayens Remi, mardi 2 avril 2019, 13:22

    Dieu nous en préserve.

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko