Trafic ferroviaire rétabli entre Namur et Gembloux: des perturbations encore attendues

© Belga
© Belga

Les trains peuvent de nouveau circuler entre Namur et Gembloux depuis 16h mardi, indique à Belga un porte-parole d’Infrabel, gestionnaire de l’infrastructure. La circulation avait été interrompue à cause d’un vol de câbles sur plus de 500 mètres.

La moité des trains sont en retard, selon une étude de la SNCB

Plusieurs câbles avaient été sectionnés et plusieurs autres avaient été volés sur le tronçon entre Namur et Gembloux, ce qui empêchait la circulation des trains dans les deux sens sur la ligne 161 (Namur-Bruxelles) entre les deux entités.

La situation a été rétablie à 16h mais le trafic ayant été interrompu une bonne partie de la journée, il faudra encore tenir compte de perturbations en cette fin d’après-midi, a averti Infrabel.

Sur le même sujet
Économie et financesSNCB
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Recruteurs ONG | ECONOMIE

    Recruteur de dons en rue: un business loin du bénévolat

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump...

    Lire la suite