Des fossiles racontent le jour où un astéroïde a changé la Terre il y a 66 millions d’années

© AFP
© AFP

Les paléontologues parlent habituellement à l’échelle de milliers et de millions d’années, mais l’Américain Robert DePalma croit pouvoir décrire les minutes ayant suivi l’un des événements les plus importants de l’histoire de la Terre: l’impact dévastateur d’un astéroïde il y a 66 millions d’années.

«On n’a presque jamais l’occasion d’affiner à ce point le moment d’un événement de l’histoire géologique, c’est très, très rare», dit Robert DePalma, 37 ans, à l’AFP lundi.

Des fouilles qui ont duré plusieurs années

Le chercheur a publié, avec onze coauteurs, dans les Compte-rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS), une étude dont le monde de la paléontologie avait eu vent lors de conférences ces dernières années, et que les spécialistes attendaient avec impatience afin d’en vérifier la rigueur scientifique.

En 2012, le trentenaire a commencé à fouiller un site perdu baptisé Tanis dans une grande région connue des chasseurs de dinosaures, la formation de Hell Creek, dans le Dakota du Nord. Au fil des ans, dans une strate d’1m30 d’épaisseur, il a découvert des fossiles de poissons entiers, de plantes, d’arbres et de mollusques, comme figés dans les sédiments et imbriqués les uns dans les autres avec une densité inédite.

© AFP
© AFP

La fin des dinosaures  ?

L’astéroïde a frappé à 3.050 km du site, dans ce qui est aujourd’hui la péninsule mexicaine du Yucatan, à Chicxulub. Les scientifiques ont daté depuis longtemps cet impact, qui a sans doute refroidi et obscurci la planète en éjectant dans l’atmosphère des milliards et des milliards de tonnes de particules, éteignant la photosynthèse et 75% des espèces terrestres -tuant les dinosaures et ouvrant la voie aux mammifères. A l’époque, une grande voie maritime intérieure coupe l’Amérique du Nord en deux.

Les chercheurs pensent que l’impact de Chicxulub a déclenché un séisme de magnitude extraordinaire. Les ondes sismiques auraient atteint Tanis en treize minutes, étant donnée la distance... Les secousses ont, comme dans un bain, fait osciller l’eau et provoqué une vague immense de dix mètres dans la rivière à Tanis, engloutissant toute vie sous un tombereau de sédiments.

© AFP
© AFP

Ils calculent aussi qu’à quinze minutes, des sphérules -des billes de verre incandescentes projetées par l’impact- ont commencé à pleuvoir sur le site. Les scientifiques en ont retrouvé dans les branchies des poissons et dans l’ambre des arbres, et leur datation correspond à l’âge de l’impact.

Des fossiles très bien conservés

Les fossiles sont extraordinairement préservés, en trois dimensions au lieu d’être aplatis, selon le chercheur, qui enseigne aussi à la Florida Atlantic University. «Jusqu’alors, seulement trois ou quatre poissons articulés avaient été retrouvés à Hell Creek», souligne Robert DePalma, qui en a trouvé plus du double, ainsi que de nouvelles espèces.

«Je peux confirmer que nous avons des restes partiels d’un cératopsien», se réjouit-il aussi, en promettant au moins une dizaine d’articles scientifiques sur un tricératops, et d’autres découvertes spécifiques.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le succès des universités francophones est incontestable et la tendance s’inscrit dans le long terme.

    Enseignement supérieur: toujours plus d’étudiants dans les universités francophones

  2. Bart De Wever.

    Crise politique : à quoi joue la N-VA?

  3. Liverpool pourra compter sur Mané et Van Dijk pour ne pas être le premier tenant du titre éliminé en phase de poules depuis 2012.

    Ligue des champions: plusieurs grands d’Europe en danger

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

    Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

    Faux !...

    Lire la suite