Accueil Société

Le vrai du faux: les routes belges sont-elles plus meurtrières pour les piétons ?

Les piétons courent-ils plus de risques en Belgique que dans les autres pays ? Des accidents récents pourraient le laisser croire. Il faut cependant nuancer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Dimanche 31 mars, mardi 2 avril. A deux jours d’intervalle, deux piétons ont été renversés par des automobilistes à Bruxelles. La première victime, une jeune femme de 30 ans est décédée. La seconde, une femme également, a été grièvement blessée après avoir été percutée par une camionnette. L’une comme l’autre traversait sur un passage protégé. A Koekelberg, le premier cas, l’automobiliste a voulu contourner une voiture par la droite en empiétant sur une piste cyclable non protégée. Il semble que la seconde victime franchissait un feu qui était au rouge pour elle. Fin janvier, une grand-mère et ses deux petits-enfants, âgés de 3 et 7 ans, avaient été renversés à Schaerbeek par un automobiliste alors qu’ils traversaient la chaussée sur un passage pour piétons.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Provot Francis, mercredi 3 avril 2019, 18:06

    Le gros problème est que la police ne verbalise pas les automobiliste ne respectant pas les passage pour piétons ! A quand remonte un PV pour celà ???

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 2 avril 2019, 22:58

    Où j habitais j ai failli me faire écraser 3 fois, si je m en suis tiré c est grâce à ma rapidité, mais je me suis posé la question de savoir pourquoi et j ai réalisé que le carrefour était mal conçu, alors j ai pris un autre chemin pour traverser car être estropié ou mort dans mon droit ne me tentait pas

  • Posté par Coets Jean-jacques, mardi 2 avril 2019, 22:29

    "Le nombre de piétons tués sur nos route est relativement stable." Et on peut s'en vanter ?!

  • Posté par Weissenberg André, mardi 2 avril 2019, 21:07

    "Priorité au piéton", etc ... Il ne faut pas chercher plus loin que dans la déresponsabilisation des usagers faibles, piétons comme cyclistes, la cause première de nombre d'accidents évitables. Nombre d'accidents sont dus à la seule sottise d'usagers qui oublient qu'ils sont les premiers responsables de leur propre sécurité, et que cette attention de tous les instants à leur propre sécurité ne pourra et ne sera jamais remplacée par des obligations mises à charge d'autres usagers.

  • Posté par Weissenberg André, mercredi 3 avril 2019, 20:06

    Toutes choses égales par ailleurs, si c'est en s'engageant sans avoir vérifié au préalable qu'il pouvait le faire en toute sécurité, alors bien sûr que si! C'est malheureusement de plus en plus le cas ... Et comme le piéton n'a pas de coque en tôle autour de lui pour le protéger de son inconscience ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs