Accueil Culture Livres

Roberto Saviano au «Soir»: «Les gamins de la mafia napolitaine sont fascinés par Daesh»

Roberto Saviano, menacé de mort par la Camorra depuis 2006 et la publication de « Gomorra », frappe un grand coup avec un (double) roman inspiré par la folle aventure d’un baby gang napolitain ultraviolent. Nous l’avons rencontré.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 14 min

Roberto Saviano n’est visiblement pas prêt à se taire. Condamné à mort par la Camorra en octobre 2006, après la publication de Gomorra, enquête choc sur les dessous de la mafia napolitaine, l’intellectuel et écrivain italien bénéficie, depuis, d’une protection policière de chaque instant.

Si le prix de cette menace se traduit par une liberté de mouvement extrêmement réduite et des conditions de vie souvent inhumaines, les tentatives pour museler la parole de Saviano ont quant à elles échoué. La preuve avec Baiser féroce, en librairie dès ce jeudi, qui signe la suite de Piranhas et livre, cette fois sous forme romanesque, une passionnante étude de la jeunesse mafieuse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs