Accueil Société

Le prix unique du livre en 7 questions

Ça fait plus de 30 ans qu’on en parle. Le prix unique du livre est enfin en application depuis ce vendredi. Y compris à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Le prix unique du livre, c’était un peu le monstre du Loch Ness en Belgique. Depuis que la loi Lang l’avait imposé en France, en 1981, on voulait appliquer la même procédure chez nous. Il en a fallu des essais, des ratés, des péripéties pour que l’on arrive enfin à la concrétisation de ce beau projet destiné à préserver la création, la diversité éditoriale et le maintien d’un large réseau de librairies.

Et voilà, grâce à la persévérance de la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie Bruxelles Alda Greoli, à sa complicité avec son alter ego flamand Sven Gatz et à leur entente cordiale pour persuader le seul ministre fédéral compétent en la matière pour Bruxelles Kris Peeters, tout est enfin réglé. Un peu plus d’un an après l’entrée en vigueur du prix unique du livre en Flandre et en Wallonie, le 1er janvier 2018, c’est désormais le cas depuis ce vendredi 5 avril à Bruxelles. Ouf !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs