Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: pourquoi le projet Neo est remis en cause

Les organisateurs de foires et salons tirent la sonnette d’alarme. Et demandent au bourgmestre de rouvrir le débat sur le centre de congrès au Heysel. Une nouvelle étude de faisabilité économique a été commandée ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Nous tirons la sonnette d’alarme. Il est encore temps d’éviter la gabegie financière et l’aberration économique qui se profilent avec le projet Neo 2. » C’est la conclusion d’une lourde charge contre le centre de conventions projeté sur le plateau du Heysel. Il est signé des principaux organisateurs de Foires et Salons au Heysel et adressé au bourgmestre de la Ville de Bruxelles (voir ci-dessous). A eux six – Batibouw, Salon de l’auto, Agribex, Seafood, Labelexpo, Busworld – ils pèsent un million de visiteurs par an.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Weissenberg André, jeudi 4 avril 2019, 20:06

    Ne cherchez pas plus loin, Neo, c'est typiquement un truc des socialistes. Créer un machin qui coûte un pont, qui est payé par le contribuable et qui fait double emploi (si, si, vous voyez bien qu'on est sur la bonne piste!) juste pour pouvoir caser les copains ... quitte à bousiller au passage la structure initiale qui fonctionne pourtant parfaitement bien, en la laissant dépérir faute d'entretien. Maintenant que le Stade national, càd l'arbre qui cachait la forêt, est passé à la trappe, on voit bien ce qui reste ... le clientélisme!

  • Posté par Poels Jean-pierre, jeudi 4 avril 2019, 9:13

    Et finalement si on y construisait un Centre Aquatique à côté de Mini-Europe? :-) :-)

  • Posté par Debrabander Jean, jeudi 4 avril 2019, 8:55

    Ils tirent et ils demande … bravo !

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs