Accueil

Le cirque du solaire wallon

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

Les propriétaires de panneaux solaires s’indignent. C’est légitime. Le gouvernement wallon leur avait promis 15 ans de subsides ? Cela a été réduit à dix ans. L’ex-ministre de l’Energie André Antoine vantait en 2006 les mérites d’un compteur qui tourne à l’envers pour l’ensemble de la facture ? Voilà qu’on ne veut plus qu’il tourne à l’envers pour la partie « frais de réseau ».

En face, les « sans-panneaux » s’indignent. C’est légitime. Ils payent en moyenne 50 euros par an à cause d’une mauvaise gestion politique de la « bulle photovoltaïque ». Et ils payent en partie pour le réseau à la place de leurs voisins qui ont des panneaux sur leur toit. Discrimination ! Le tout alors que les études du régulateur illustrent à quel point l’installation de panneaux est ultra-rentable, particulièrement pour ceux placés fin 2011.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs