Accueil Société

Seulement 500 manifestants à Bruxelles pour le climat: «C’est très difficile à avaler»

Les organisateurs n’ont pas caché leur déception : la loi climat a été renvoyée à la prochaine législature.

Temps de lecture: 2 min

Quelque 500 personnes, selon la police, ont manifesté ce jeudi dans les rues de Bruxelles en faveur du climat. Le cortège, invariablement mené par Anuna De Wever, Kyra Gantois et Adélaïde Charlier, s’est élancé vers 11h00 sur le boulevard du Jardin Botanique pour rejoindre la gare du Midi.

Pour la douzième semaine consécutive, les marcheurs ont brandi pancartes et slogans, dans l’espoir d’être entendus. Mais la déception dans la foule était palpable.

La semaine dernière, la loi climat que de nombreux citoyens réclament à cor et à cri depuis des mois a été renvoyée à l’après 26 mai, faute de consensus à la Chambre sur la manière de l’adopter.

« Nous sommes très déçus, c’est très difficile à avaler et c’est probablement ce qui explique la baisse de participation aujourd’hui », a affirmé Adélaïde Charlier, la porte-parole francophone du mouvement Youth For Climate.

L’espoir continue néanmoins d’animer les jeunes. Parmi les manifestants, Guillaume, Leynell, Dek et Amine, de l’Institut Saint-Joseph à Etterbeek, restent optimistes. « Les mentalités changent, les choses bougent », affirment-ils.

Les agriculteurs présents

« La ténacité des jeunes est exceptionnelle », ajoute Bruno Goffart, membre des Grands-parents pour le climat, venu soutenir ceux qui « trouvent la force de surmonter la déception ».

Ce jeudi, une délégation d’agriculteurs et d’agricultrices s’est également jointe aux irréductibles marcheurs.

« Nous sommes les premières victimes des aléas climatiques », rappellent Jean-Yves Vancompenolle et Bernadette Vrommane, venus faire entendre leur voix avec des dizaines d’autres.

En participant, ils veulent faire passer le message que « l’agriculture est certes une partie du problème climatique, comme toutes les activités humaines, mais elle en est aussi victime et porteuse de solutions », précise la Fédération wallonne de l’Agriculture (Fwa).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Philippe Pasman, jeudi 4 avril 2019, 18:26

    Bonne nouvelle, d'après la NAZA le plus grand glacier du Groenland le "jakobshaven" ne fond presque plus depuis 2016. Vous pouvez partir en vacances tranquille il n'y a plus d'urgence et pourquoi pas en avion.

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 4 avril 2019, 18:08

    Pourtant si il y a bien une semaine où ils devaient être là c est celle ci

  • Posté par GODFROID Thierry, jeudi 4 avril 2019, 16:25

    La semaine prochaine, la manif des jeunes vacanciers est organisée à Benidorm et Ryan Air fait des vols spéciaux ? Mais quelle médiocrité ces jeunes pourris gâtés ...

  • Posté par ¨Patrick JM Gillard, jeudi 4 avril 2019, 15:27

    Dn un mot: Pfuitttttttttttttt

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 4 avril 2019, 15:25

    Il faut être bien vieux, bien bête ou bien désenchanté pour se réjouir, d'autant que ce n'est pas le nombre de présents qui fait la justesse de la cause défendue par ces jeunes.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko