Dimitri Fourny sur les fraudes à Neufchâteau: «Si on allait dans toutes les communes, je pense qu’on découvrirait aussi des choses»

Assailli par les médias à l’issue de l’audience du gouverneur, Dimitri Fourny a clairement clamé qu’il voulait de nouvelles élections.
Assailli par les médias à l’issue de l’audience du gouverneur, Dimitri Fourny a clairement clamé qu’il voulait de nouvelles élections. - Belga

Une audience administrative historique en Luxembourg. Pour rappel, le gouverneur devait statuer sur la validité des élections communales du 14 octobre dernier et voir s’il y avait eu ou non des irrégularités susceptibles de modifier la répartition des sièges du futur conseil communal. Cette action a lieu en parallèle de l’action pénale qui n’a strictement rien à voir avec la décision que prendra le gouverneur. Celui-ci prendra sa décision le 23 avril prochain.

A la sortie de cette audition qui a fait passé de 18 à 57 le nombre de procurations jugées litigieuses, Dimitri Fourny a clairement dit qu’il ne voyait pas comment on ne revoterait pas à Neufchâteau, alors qu’il était jusqu’ici contre de nouvelles élections. Il les souhaite même pour « ramener le calme et la sérénité. Je n’avais pas connaissance de ces nouvelles irrégularités mais je n’en suis pas étonné. Si on allait dans toutes les communes, je pense qu’on découvrirait aussi des choses. Mais bon, c’est comme cela. »

► Élections: les homes, un foyer propice à la fraude

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous