Accueil Monde Union européenne

Brexit : Theresa May propose un report jusqu’au 30 juin

Donald Tusk a suggéré quant à lui un report «flexible» allant jusqu’à 12 mois, selon un haut responsable européen.

Temps de lecture: 1 min

La Première ministre britannique Theresa May a demandé un report du Brexit jusqu’au 30 juin, dans une lettre envoyée vendredi au président du Conseil européen Donald Tusk.

> Donald Tusk suggère un report « flexible » du Brexit pouvant aller jusqu’à 12 mois

La cheffe du gouvernement informe dans cette lettre Donald Tusk que le Royaume-Uni demande une extension de l’article 50 du Traité de Lisbonne, qui régit le départ d’un Etat membre de l’UE, et propose que ce report se «termine le 30 juin 2019». Donald Tusk a suggéré quant à lui un report «flexible» allant jusqu’à 12 mois, selon un haut responsable européen.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Dewamme Claude, vendredi 5 avril 2019, 21:29

    Moi, à la place des européens ,je me méfierais très fort .De plus on a vraiment fait preuve de (trop) bonne volonté deputies le debut . Et de qui se moquent-t-ils les Anglais ? Ca n'a jamais été autre chose qu'une lutte interne et uniquement politicienne entre les travaillistes et les conservateurs et les premiers contacts entre eux datent d'hier . Ça suffit . Et puis attention ,la mentalité de perfide Albion n'est pas morte ,et ne le sera jamais : c'est comme si ils dominaient encore le monde . Ils essayent par tous les moyens de décrocher un petit accord sur ce qui les intéressent vraiment et puis laisseront tomber tout le reste . Le plus scandaleux ,c'est que lors du référendum, le sujet a été totalement secondaire ,et a été pour ou contre D Cameron. Alors s.v.p.plus aucun délai supplémentaire .Claude Dewamme

  • Posté par Bourgeois Anita, vendredi 5 avril 2019, 17:47

    En tant qu'européenne convaincue, j'estime être en droit de rappeler aux Britanniques qu'ils ont souhaité ''sortir'' de l'Europe et que cette démarche implique de respecter les règles prévues dans ce cas.J'espère que les dirigeants européens - et notamment le Président Tusk - comprendront qu'il est temps de clore le dossier au lieu de jouer le ''jeu'' qui semble se préciser actuellement. Souhaitez-vous vraiment en arriver à ''diviser'' les citoyens européens ... ? TROP IS TOO MUCH !

  • Posté par Thill-Goelff Frédéric, vendredi 5 avril 2019, 15:09

    Enough is enough. Trop is te veel. La gestion du Brexit par T. May a été catastrophique. Elle est entièrement responsable de la situation. Un délai supplémentaire pour quoi faire? L'UE doit s'en tenir à sa décision et aux dates butoir du 12 avril ou du 23 mai. Je n'ai surtout pas envie de voir la face et les blagues goguenardes de N. Farage lors de l'installation du prochain parlement européen. Les anglais feraient presque passer V. Orban pour quelqu'un de sympathique. Non, non et encore huit fois non. Dans les 23 ou 24 langues de l'UE

  • Posté par Bachy Alain, vendredi 5 avril 2019, 13:05

    Européen convaincu, je regrette le Brexit même si les anglais n'étaient pas de bons européens: ils voulaient le beurre et l'argent du beurre. Le référendum n'était pas une bonne idée au moment où il a été fait. Actuellement, six millions d'anglais ont signé une pétition pour rester dans l'Europe. Je serais assez partisan qu'un nouveau référendum soit effectué. Dans le monde géopolitique actuel, l'Angleterre se doit d'être un vrai partenaire européen.

  • Posté par VINCENT Patrick, vendredi 5 avril 2019, 13:13

    100% d'accord avec vous !

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une