Accueil Opinions Chroniques

Le clown est roi

Le comédien Volodymyr Zelensky chamboule la politique en Ukraine. Et si le rire était la meilleure arme pour retisser les fils de la politique ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Malgré les ricanements de certains observateurs, le prochain président de l’Ukraine devrait s’appeler Volodymyr Zelensky (n’oubliez pas les « y » si vous lui adressez un mail de félicitations). Est-ce si choquant de voir un comique devenir chef d’Etat ?

Coluche, qui a été un moment tenté de se présenter à la présidence française, répondait à ceux qui s’offusquaient qu’un clown puisse passer du Café de la Gare à l’Elysée : « Je ferai aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé ».

Le calcul des électeurs ukrainiens est facile à comprendre. Depuis la fin de l’URSS, ils avaient tout essayé : un président mafieux, un copain-copain des Russes et un ennemi juré de l’armée rouge. Sans obtenir autre chose que la perte de la Crimée et une guéguerre sans fin dans le Donbass.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Vandersleyen Thomas, mardi 9 avril 2019, 11:12

    Zelensky semble sponsorisé par le très riche Kolomoïsky, qui a déjà quelques coups fumeux à son actif: forcer l'Etat Ukrainien à reprendre Privat Bank quand elle était presque en faillite, commanditer des assassinats sur des Russes, financer des forces armées privées, etc... Pour tout cela, Kolomoïsky a été forcé de quitter la politique, poussé à la sortie par Poroshenko... Il y a encore le second tour des élections: ca sera Poroshenko contre Zelensky, et de plus en plus d'Ukrainiens ont peur d'une catastrophe si Zelensky est élu. La campagne de Zelensky a tout l'air d'un show burlesque, via des videos YouTube, et il semble incapable de parler ni de négocier avec d'autres chefs d'Etat…

  • Posté par Philippart Vincent, vendredi 5 avril 2019, 15:10

    Un peu plus d'information sur l'Ukraine et son élection n'aurait pas été de refus.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs