Emmanuelle Praet écartée de RTL: la journaliste a été approchée par plusieurs partis politiques

© Fred Guerdin
© Fred Guerdin

L’ex-chroniqueuse de « C’est pas tous les jours dimanche », Emmanuelle Praet, a affirmé jeudi soir avoir été approchée par plusieurs partis politiques. La direction de la chaîne privée RTL avait suspendu en novembre sa collaboration avec la journaliste à la suite de propos « outranciers ».

Emmanuelle Praet remerciée par RTL: «Je ne comprends pas ce que j’ai dit de mal»

Pour rappel, Emmanuelle Praet avait interpellé les représentants des gilets jaunes présents en plateau en pointant notamment le fait qu’ils avaient « toujours voté pour les mêmes en Wallonie ».

Dans une vidéo diffusée jeudi sur son compte Facebook, la journaliste dit avoir effectivement eu des propositions de la part de plusieurs partis politiques. « Est-ce qu’on m’a fait des propositions (politiques) ? La réponse est oui. Pas le parti interdit d’antenne, dont on dit où tout le monde me voyait aller (…) Lui (NDLR : Mischaël Modrikamen, président du PP) ne m’a même pas appelé, il savait que ce serait non. D’autres partis, par contre, m’ont appelé et m’ont fait de super propositions. Effectivement. »

« Merci d’avoir pensé à moi, mais non »

Face à « ces belles propositions qui correspondent à ses valeurs », Emmanuelle Praet affirme avoir réfléchi : « Je ne vais pas mentir. Une fois, deux fois, trois fois. Vous pesez le pour et le contre ».

« Puis vous dites simplement : merci d’avoir pensé à moi, mais non. Vous savez pourquoi ? Parce que j’ai retrouvé une sérénité, loin des caméras », explique-t-elle. Face à ses 32.000 abonnés qui la suivent sur Facebook « où elle peut dire ce qu’elle pense », l’ex-chroniqueuse de RTL explique pourquoi elle ne se lancera pas en politique.

« Aurais-je été libre de le faire dans un parti politique ? Peut-être. Est-ce que j’aurais été heureuse ? Peut-être. Est-ce que je suis heureuse et libre maintenant ? Oui, à 100 %. Pour ces raisons, j’ai décidé de ne pas faire de carrière en politique », conclut-elle déterminée.

Sur le même sujet
MédiaPartis politiques
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous