Accueil Culture Livres

Kate Morton: «L’enchevêtrement du passé et du présent me fascine»

L’écrivaine australienne livre un roman passionnant, avec un vieux manoir plein de cachettes, de greniers encombrés, de chausse-trappes et de mystères. Et un fantôme.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

Kate Morton a déjà vendu onze millions d’exemplaires de ses livres. C’est sans doute davantage un slogan promotionnel qu’un critère de qualité littéraire, certes mais il n’empêche, ses romans plaisent, c’est sûr. Et ses lecteurs n’ont pas tort. Les livres de Kate Morton sont foisonnants, passionnants, remplis de personnages attachants, de mystères, de secrets, de morts et d’angoisses, de suspense. Et, surtout, d’une demeure. Le château de Milderhurst dans Les heures lointaines. Le Birchwood Manor dans La prisonnière du temps.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs