Accueil Crédit

Le micro-crédit, une solution pour les entrepreneurs

Quand les banques le refusent, un crédit peut être octroyé par des organismes de micro-crédit. Mais il faut que le projet soit solide et même durable.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Pour obtenir un prêt de 20.000 euros pour le container et l’équipement, Stéphanie a dû pousser la porte de plusieurs banques, frileuses à financer son activité naissante. Même si son logement ne lui coûte rien, elle a dû démontrer que ses revenus étaient suffisants et que son emprunt n’allait pas excéder le tiers de ceux-ci. « Avec l’aide d’un cousin comptable, on a fait un bon plan financier. J’ai reboosté un peu mes ventes et c’est passé », raconte-t-elle.

« Que ce soit pour un prêt hypothécaire ou à la consommation, la banque va examiner quelle est la capacité de remboursement en fonction des revenus et des dépenses, rappelle Rodolphe de Pierpont, porte-parole de la Fédération belge du secteur financier (Febelfin). En ce qui concerne les crédits professionnels, que ce soit pour des entreprises ou des indépendants, c’est la même chose. Le tiers maximum des revenus pour un crédit n’est pas une règle absolue. C’est du cas par cas. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Crédit

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs