Accueil Monde Union européenne

Brexit: où en est-on? (infographie)

Theresa May a demandé ce vendredi un report du Brexit. Encore une étape supplémentaire. Mais au final, on en est où ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Première ministre Theresa May a demandé vendredi un report du Brexit jusqu’au 30 juin pour tenter de surmonter la crise politique au Royaume-Uni, le président du Conseil européen Donald Tusk suggérant de son côté un report « flexible » d’un an maximum.

Prévu le 29 mars, le Brexit a déjà été repoussé au 12 avril dans l’espoir qu’un accord approuvé par le Parlement soit trouvé d’ici là. Résumé des cinq derniers mois de tergiversations entre Londres et Bruxelles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, vendredi 5 avril 2019, 17:17

    Ce serait plus instructif pour les lecteurs de résumer clairement l'accord et les désaccords persistants entre la Grande Bretagne et l'UE, et comprendre de quel côté est réellement l'intransigeance. J'oserais penser que les Brittaniques et leurs représentants seraient en faveur du maintien d'une union économique avec libre circulation des personnes et des marchandises mais avec une règlementation des mouvements migratoires, et l'arrêt de l'ingérance bureaucratique franco-allemande.

  • Posté par Frerotte Jean-luc, vendredi 5 avril 2019, 17:17

    S'il faut tomber dans la théorie du complot, j'en ai une bonne à vous servir : Les USA payent les anglais pour foutre la m.... durablement en Europe. Et ça explique pourquoi la May conserve une face de lune toujours hilare malgré le désespoir de cette situation kafkaïenne (qu'ils entretiennent avec soin). M'sieur, j'ai combien à mon devoir de complot ?

  • Posté par Surmont Willy, vendredi 5 avril 2019, 20:44

    Avec Trump, ce serait plausible car il hait l'Europe!

  • Posté par Lucas Danièle, vendredi 5 avril 2019, 18:30

    C'est aller un peu loin, mais il n'y a aucun doute que les Républicains ( de même que Poutine en Russie et autres extrémistes ) ont tout intérêt à ce que l'Union Européenne disparaisse en tant que telle.

  • Posté par Poels Jean-pierre, vendredi 5 avril 2019, 17:02

    L'organisation éventuelle d'élections européennes au Royaume Uni risque fort d'être considérée comme un référendum bis! Prendront-ils le risque d'en organiser? A ma connaissance, il n'y a pas d'obligation de vote au royaume Uni. Le taux de participation pourrait être, à lui seul, un signal!

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs