Angela Merkel: «Notre Europe est vulnérable»

Pour la chancelière
: «
Les forces antidémocratiques attendent patiemment les crises économiques pour les instrumentaliser politiquement
».