Accueil Belgique Politique

Trafic de visas humanitaires: «Cette affaire ne concerne que les Belges», répond Francken à Trump

L’ancien secrétaire d’Etat accuse le gouvernement d’avoir volontairement fait fuiter le contenu de la lettre du Président américain.

Temps de lecture: 1 min

Dans une lettre adressée au gouvernement fédéral, le président américain a demandé des explications sur les visas humanitaires que l’ex-secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) a octroyés via des intermédiaires à 1.502 ressortissants syriens.

L’ancien secrétaire d’Etat a répliqué samedi matin sur Twitter, accusant le gouvernement fédéral d’avoir volontairement fait fuiter le contenu de cette lettre. « Sauver des chrétiens est un problème pour l’administration @realDonaldTrump ?! Ne me faites pas rire. Ce gouvernement minoritaire organise une fuite confidentielle après l’autre pour tenter de me nuire. C’est si transparent. »

« Je veux lire cette lettre soi-disant officielle des États-Unis. Le lien établi sous presse avec le programme ’visawaiver’ n’a aucun sens. Ce programme concerne les Belges. Les dégâts causés par les opérations d’un gouvernement minoritaire défaillant se poursuivent. C’est vraiment très transparent. » a-t-il poursuivi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , samedi 6 avril 2019, 19:41

    Quel type ce Trump ! Il connaissait Molenbecque et voila qu'il connaîtrait même Théo Francken.

  • Posté par CLAUDINE SOHIER -STUAERT , samedi 6 avril 2019, 15:13

    Ce qui a été gravement défaillant, c'est votre humanité, et ce, depuis 2014.

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 6 avril 2019, 12:37

    Faux car on.a donné des visas sans s assurer de la dangerosité des personnes

  • Posté par Poullet Albert, samedi 6 avril 2019, 11:18

    tout le monde est concerné par les agissements délictueux de ce individu

  • Posté par Fourneau Jean, samedi 6 avril 2019, 13:58

    Très vrai , mais hélas peu ou pas de réactions au niveau fédéral !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une