Trafic de visas humanitaires: Maggie De Block va s’expliquer avec Donald Trump

© Photo News
© Photo News

La ministre en charge de l’Asile et de la Migration, Maggie De Block (Open VLD), confirme que l’ambassade américaine a demandé dans un courrier des explications sur les visas humanitaires que l’ex-secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) a octroyés via des intermédiaires à 1.502 ressortissants syriens. « Nous allons expliquer aux Américains que cette pratique a cessé depuis que j’ai repris le département », réagit samedi Mme De Block.

Francken dans la ligne de mire

Theo Francken est sous le feu des critiques depuis qu’il est apparu au début de l’année que des intermédiaires avaient délivré des visas humanitaires à ces 1.502 personnes. Une enquête de l’Office des étrangers a révélé que 121 Syriens sont actuellement introuvables, dont au moins 107 figuraient sur une liste de l’intermédiaire le plus connu dans cette affaire, Melikan Kucam (N-VA).

Dans un courrier envoyé au ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR), le gouvernement américain demande aujourd’hui des éclaircissements. Cette missive est arrivée samedi matin, via les Affaires étrangères, au cabinet de la ministre en charge de l’Asile et de la Migration, précise Maggie De Block.

► Trafic de visas humanitaires : « Cette affaire ne concerne que les Belges », répond Francken à Trump

La Belgique est l’un des 50 pays « privilégiés » dont la population ne doit pas acquérir de visa pour se rendre aux États-Unis. La ministre entend veiller à ce que les citoyens belges continuent à pouvoir voyager de manière simple vers les États-Unis.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La saison 2 de Big Little Lies, sortie récemment, est notamment disponible sur l’IPTV.

    L’IPTV, le succès alarmant de la télévision pirate

  2. Un programme conjoint de l’ONU et de l’Organisation mondiale des douanes vient d’atteindre les 300 tonnes de cocaïne saisies depuis son lancement, il y a 15 ans.

    Un expert belge de l’ONU témoigne: «Moins de 2% des containers sont contrôlés contre la drogue»

  3. Philippe Clement, qui a accepté de relever le défi brugeois, préface la saison à venir.

Chroniques
  • A-t-on «bruxellé» sur la Lune?

    Du Brussels Vloms sur la Lune ?

    Nul n’ignore que les prétendus premiers pas de l’homme sur la Lune le 21 juillet 1969 relèvent de la fake news – pardon, de l’infox. Et que le premier à fouler le sol lunaire n’est pas l’Américain Neil Armstrong, mais notre compatriote Tintin, reporter de son état, dont les aventures lunaires ont été contées par Hergé dans les albums Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). La vérité ayant repris ses droits, posons-nous une question essentielle : aurait-on parlé bruxellois sur la Lune ?

    Les fidèles de cette chronique connaissent déjà la réponse : le billet de la semaine dernière a...

    Lire la suite

  • Pour le Roi, le peuple est souverain

    Il ne faut évidemment pas surestimer la portée d’un discours royal. L’exercice reste convenu, le style compassé et le message très encadré. Mais à l’occasion de la Fête nationale, tous les observateurs ont noté entre les lignes que le roi Philippe a adressé un message direct aux responsables politiques du pays qui doivent « faire la synthèse (des résultats électoraux) et s’accorder sur des solutions. » Le souverain insiste : « Les défis sont...

    Lire la suite