Accueil Belgique

«Les doctorants mobilisent énormément de compétences»

Bernard Fusulier, directeur de recherches FNRS et professeur de sociologie à l’UCLouvain, revient sur les conséquences du marché académique saturé pour les étudiants et pour les universités.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Quel avenir pour les doctorants qui rêvent d’une carrière de professeur ?

Le marché académique étant saturé, la question de l’insertion professionnelle des docteurs nouvellement proclamés est réelle. Les universités et les responsables politiques en sont conscients. Ils se disent qu’il faut valoriser ces compétences qui ne sont pas seulement scientifiques mais aussi plus générales : les langues, la capacité d’initiative, l’autonomie dans le travail, la rigueur dans le raisonnement…

Faut-il différencier le parcours selon la carrière envisagée ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs